Catégorie: Tête brûlée

Apostasie : Moi, arabe, athée

Gare du nord. La semaine dernière.

Au téléphone  et entre deux gorgées de Coca, je glisse quelques mots en arabe à l’attention de mon interlocuteur à l’autre bout du fil. Subitement, un jeune homme se met en face de moi :

« Kah’ba. Ma saïmach Ram’dan »

Une journée sous le Niqab : de la rue au Sex-Shop

De noir vêtues, les voilées intégrales masquent leur personnalité en couvrant leur visage. En les cantonnant à un rôle de dévotes inhibées et sans pulsions, la société écope ainsi d’un rôle de castratrice. Mais que se passe-t-il de l’autre côté du rideau ? Récit, toutes voiles dehors.